Bouchons jetables, casques, bouchons moulés, etc. de nombreuses solutions existent pour protéger l'audition des salariés exposés au bruit. En revanche, lorsqu'il s'agit d'évoquer le confort d'un protecteur, toutes les solutions ne se valent pas. Lorsque l'on cherche les raisons d'une telle disparité, la réponse se trouve souvent dans les méthodes de fabrication utilisées. Comment sont fabriqués les bouchons moulés Cotral Lab ? Étudions leur conception, étape par étape.

Qeos : le bouchon moulé Cotral Lab

La prise d'empreinte auriculaire

La fabrication des bouchons moulés commence dès la prise d'empreinte. Lorsqu'un Technicien de Prévention Cotral Lab visite une entreprise pour équiper ses salariés et sensibiliser au risque bruit, il réalise les opérations suivantes selon un protocole stricte :

  • Dialogue avec le futur porteur autour de son environnement sonore actuel : l'objectif est de connaître le passé auditif du porteur et de savoir s'il existe des contre-indications à la prise d'empreinte (surdité avérée, opération récente, allergies, etc.)
  • Choix de la protection la mieux adaptée avec la Méthode SAPAN : en prenant en compte les discussions avec le responsable sécurité et le porteur, le Technicien de Prévention choisit le modèle de protection et le filtre les mieux adaptés selon le niveau d'exposition au bruit, les impératifs de perception de l'environnement sonore, le port simultané d'autres équipements de protections, etc.
  • Auscultation de l'oreille du porteur : le but est de vérifier s'il n'y a pas de bouchon de cérumen ou d'irritations qui rendrait la prise d'empreinte impossible.
  • Insertion d'une mousse et de la pâte à empreinte : en fonction de la taille du conduit auditif du porteur, le Technicien de Prévention va sélectionner le bon diamètre de mousse protectrice, puis insérer la pâte à empreinte.
  • Séchage : cinq à dix minutes sont nécessaires pour que la pâte sèche. Durant cette étape, il est important de ne pas parler pour ne pas que le mouvement de la mâchoire puisse altérer la forme de l'empreinte.
  • Retrait de la protection et contrôle de conformité : une fois la pâte durcie, le Technicien de Prévention retire l'empreinte de l'oreille du porteur et opère un contrôle de conformité.
  • Envoi des empreintes au siège : à la fin de sa journée de travail, le Technicien de Prévention envoie les empreintes dans nos locaux au cœur de la Normandie.

Un technicien de prévention Cotral Lab réalise une prise d’empreinte pour fabriquer des bouchons moulés.

Le modelage 3D

Une fois les empreintes auriculaires reçues, leur qualité est à nouveau contrôlée. Elles sont ensuite scannées en trois dimensions pour être retravaillées numériquement par un modeleur 3D.

Le modelage est une étape essentielle et minutieuse, car c'est ici que sont appliqués les paramètres qui permettront d'obtenir la meilleure efficacité et un confort optimal :

  • Les empreintes numérisées sont découpées et ajustées pour prendre la forme de la future protection tout en conservant la partie destinée à entrer dans le conduit auditif.
  • L'insert du filtre est positionné.
  • Le code unique d'identification est ajouté.

Modelage 3D d'une future protection auditive

A la suite du modelage, les futures protections sont alors envoyées en production pour être conçues selon la méthode de fabrication additive, également appelée fabrication 3D.

La production

Vingt-cinq années d'expérience ont permis à Cotral Lab de développer la meilleure technique de fabrication. Auparavant, Cotral Lab fabriquait ses produits à la main avec du silicone, ce qui est encore le cas pour de nombreux autres produits du marché.

Dès 2010, Cotral Lab est passé à une fabrication additive 3D pour obtenir une meilleure précision et ainsi améliorer l'efficacité des protections.

La fabrication additive est un procédé de fabrication d'une pièce par ajout de matière grâce à l'empilement de couches successives. Elle apporte les bénéfices suivants :

  • Avec la fabrication 3D, les méthodes de fabrication sont parfaitement duplicables.
  • Du fait de cette duplicité, il n'existe plus d'écart de précision entre une protection et une autre, contrairement à la fabrication manuelle.
  • Point le plus essentiel, la fabrication additive permet d'atteindre des taux d'efficacité supérieurs aux protections fabriquées manuellement.

La méthode de fabrication employée par Cotral Lab est proche de celle utilisée dans la fabrication de prothèses dentaires, ce qui implique une grande précision, une qualité supérieure (sans résidus de matières) et une conformité aux standards d'hygiène.

Cotral Lab ne cesse d'améliorer son procédé de fabrication et peut désormais garantir une efficacité de 96%. Pour information les efficacités mesurées sont de 31% pour les bouchons en mousse et de 75% pour les protections en silicone.

Depuis 2010, les bouchons moulés sur mesure sont fabriqués de la manière suivante :

Les informations nécessaires à la fabrication des protections sont transmises du modelage. Les protections ne sont pas fabriquées individuellement mais par plaques de protections similaires (modèle, couleur, etc.). Les capacités de la fabrication 3D sont telles que chaque bouchon est fabriqué selon ses paramètres propres.

Une opératrice programme la machine à impression 3D

Couche par couche, micron par micron, il faudra entre une et deux heures pour que la première étape de fabrication soit terminée :

Une plaque de protections auditives après impression

Suite à cette étape, les embouts sont démoulés, contrôlés, nettoyés et séchés avant de passer à l'étape de finition. Cette étape est primordiale car elle permet à la future protection d'obtenir sa brillance, sa résistance et sa bio compatibilité. L'ensemble de ces procédés permet d'obtenir une précision qui est aujourd'hui inférieure à 100 microns (un cheveu d'épaisseur).

Une fois la finition terminée les différents accessoires sont ajoutés et, après un nouveau contrôle qualité, les bouchons moulés sont transmis vers le service expédition.

La logistique

A cette étape, les experts Cotral Lab peuvent compter sur l'assistance d'un robot qui les assiste dans une multitude de tâches :

  • Un code informatique indique quel filtre insérer dans la protection.
  • Les bouchons sont ensuite rassemblés, contrôlés et transmis pour être ajoutés aux boîtes prêtes à être expédiées.

Le robot en train de ranger les protections auditives sur mesure

Ce robot, identique à ceux utilisés en pharmacies, garantit la traçabilité de vos protections sur mesure.

La livraison

Au final, 3 semaines de défilement sont nécessaires pour la finalisation de la commande. Ensuite, les colis sont expédiés chez nos clients, prêts à être distribués.

Une opératrice termine la mise en boîte des protections contre le bruit Cotral Lab

Derrière la technologie : des équipes passionnées par votre santé auditive

Les nouvelles technologies jouent un rôle prépondérant dans la fabrication des bouchons moulés Cotral Lab. Cependant, ces avancées technologiques ne seraient rien sans le savoir-faire de l'ensemble des acteurs qui fabriquent aujourd'hui les protections sur mesure que vous porterez demain.

Comparer les différents types de protection pour faire votre choix

Les protections auditives sur mesure font partie de la famille des PICB au même titre que les bouchons jetables ou les casques. Avant de choisir la solution la mieux adaptée aux besoins de vos salariés, comparez les forces et faiblesses de chaque solution en téléchargeant votre livre blanc.

 

cta choisir vos protections en 8 points cles